Bonjour les fémi ! Politiqu’elles revient vers vous ce mois de février pour vous recommander des événements féministes à ne pas rater !

 

GIRLS power #15 Iris Brey et Camille Froidevaux-Metterie

13 février, de 20h00 à 23h00

Le comptoir des mots, 239, rue des Pyrénées, 75020 Paris

Pour cette occasion, GIRLS power nous invite à discuter autour des corps des femmes et des sexualités. Les écrivaines Iris Brey et Camille Froidevaux-Metterie nous présenteront leurs livres Sex & the series et Le corps de femmes, afin de parler de femmes et féminismes dans l’actualité, suivant les différents mouvements et événements des dernières années.

 

Infos & inscription (gratuite) :

https://www.librest.com/nos-rendez-vous/13-fevrier-2019/3477-girls-power–15-avec-iris-brey-et-camille-froidevaux-metterie

 

Apéro-politique : Feminismos : ici et là-bas, la lutte continue

14 février, de 18h30 à 21h00

CICP, 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris

Ritimo et le CICP nous invitent à un apéro politique autour des mouvements féministes sud-américains qui ont subi d’importantes mobilisations en 2018 : les luttes féministes pour la légalisation de l’avortement en Argentine, les occupations des universités par les étudiantes chiliennes ainsi que les mouvements sur les réseaux et dans les rues #EleNao et #NiUnaMenos. Ritimo souhaite ouvrir la discussion à partir des articles publiés dans le cadre du numéro 17 de la collection Passerelle, avec la présence de leurs autrices, entre autres (Monique Crinon, Jules Falquet, Alerta Feminista, Christine Vanden Daelen, Jacqueline Deloffre).

Événement en français.

 

VIH/ist : évolution des pratiques préventives et militantes

14 février, de 10h00 à 22h00

Université Paris VIII, 2 rue de la Liberté, Saint-Denis

 

Pour l’anniversaire des cinquante ans de l’Université Paris VIII, la mission Cinquantenaire, l’Action Culturelle Artistique P8, la médecine préventive de Paris 8, la Bibliothèque Universitaire de Paris 8 et la Maison de l’Étudiant nous proposent une journée d’étude sur la prévention du VIH et des IST. Un parcours historique des années 1980 jusqu’à aujourd’hui envisage d’illustrer l’évolution des pratiques de prévention et des différentes formes de militantisme. Comme objectif plus large, l’événement souhaite questionner les sexualités, les corps et la santé affective.

Stands de prévention, interventions, tables-rondes, piñatas capotes-gants-lubrifiants et DJ sets

 

Projection-débat par le podcast La Poudre avec Lauren Bastide

18 février, de 20h00 à 23h00

mk2 Quai de Seine, 14 quai de la Seine, 75019 Paris

Le podcast féministe La Poudre présentera un film en lien avec un épisode de leur émission, suivi d’un échange entre Lauren Bastide, les réalisatrices du film et le public. Le nom du documentaire sera dévoilé le 7 février sur les réseaux sociaux du podcast La Poudre et de mk2.

 

Journée Trans studies en France

18 février, de 9h30 à 17h00

96 Bd Raspail, 7506 Paris, Rez-de-Chaussée, salle Lombard (accessible)

Le collectif d’étudiant.e.s et jeunes chercheur.euse.s trans et/ou non-binaires Le TransBloc organise une conférence sur les Trans studies en France, menée par Karine Espineira, sociologue trans, Universités de Nice-Sophia Antipolis et de Paris 8.

L’après-midi sera consacrée à un moment d’échange en non-mixité trans et/ou non binaire.

 

À travers cette journée, le collectif envisage la création de liens et d’espaces de partage de savoirs, ainsi qu’une interrogation sur les méthodes et les positionnements dans la recherche ; afin de trouver les moyens pour éviter les invisibilisations et les délégitimations que les personnes trans et/ou non-binaires subissent à l’intérieur de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, et dans la société en général.

 

Caféministe #13 « Féminisme lutte des classes ! »

23 février, de 16h00 à 19h00

Le Lieu-Dit, 6 Rue Sorbier, 75020 Paris

Les effronté.es ont organisé pour cette 13e édition du Caféministe un échange avec la politologue et militante féministe décoloniale Françoise Vergès. La thématique de la soirée est un féminisme-lutte-des-classes, voici quelques questions que ce féminisme entraine : Comment éviter l’écueil d’un féminisme bourgeois ? Comment allier de front luttes féministes, antiracistes et anticapitalistes ? Quels sont les enjeux actuels des luttes des femmes dans une société capitaliste ?

Plus d’informations