[Conférence]: Femmes politiques, Vêtements & Pouvoir

Politiqu’elles vous propose pour la journée des Droits des femmes, le 8 mars, une réflexion autour des femmes politiques et de leur rapport au vêtement :

Certes l’habit ne fait pas le moine mais il y contribue. Les femmes politiques n’échappent pas à la règle. Pour les hommes, le classique costume/crave est de sorti. En revanche, le rapport des femmes aux vêtements est plus délicat. Mise sous le feu des projecteur, les femmes politiques doit à la fois séduire, convaincre et montrer leurs compétences. Jolie mais pas trop, séduisante mais pas trop. Bref, le look pour les femmes politiques relève d’un véritable défi et la mode est tout sauf un sujet futile et léger.
Loin d’être esclaves de la mode, les femmes de pouvoir utilisent leurs choix vestimentaires comme instruments de leur puissance. Pendant très longtemps, l’habillement a été associé à la domination masculine. Aujourd’hui, le vêtement constitue pour elles une façon de s’exprimer. Elles imposent leur style et participent à l’émancipation féminine, sans pour autant renoncer au pouvoir. En passant de Jeanne d’Arc et son armure masculine aux robes imprimées de Michelle Obama, en passant par les corsets de Marie-Antoinette et le tailleur de Margaret Thatcher, l’habit véhicule un message politique. Beaucoup d’entre elles l’utilisent pour se distinguer.

Comment le vêtement est devenu un outil de la puissance féminine ? Dans quelle mesure la mode sert (ou bien dessert) – elle les femmes de pouvoir ? Comment s’en sont-elles appropriées ? A quoi ressemble le dressing du pouvoir ?

Pour répondre à ces questions, Politiqu’elles et Sciences Po Mode a convié 3 intervenants :

– Elizabeth Pineau, co-auteure du livre Le Vestiaire du Politique paru en 2016 avec Gaëtane Morin. Elles se sont penchées sur le dressing des représentants de la République française, hommes et femmes confondus. Surtout, elles ont demandé à des élus de premier plan, de droite comme de gauche, de dévoiler leur rapport au vêtement. Elles ont recueilli les confidences exclusives du président de la République, François Hollande, et celles de personnalités qui s’expriment pour la première fois sur ce sujet (Valérie Pécresse, Aurélie Filippetti, Anne Hidalgo, Michèle Alliot-Marie…)

– Marie Beauschene, la co-fondatrice d’Ypsylone, une ligne de vêtements féministe, dont les collections sont mensuelles et inspirées de femmes comme vous et nous. Le but, mettre en valeur des histoires plutôt que des physiques et créer des vêtements qui nous ressemblent.

– Gilles Attaf, PDG de Smuggler, dernier costumier de fabrication 100% française.

Répondre

Les champs requis sont marqués d’un * . Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.